The Office, Saison 1

The Office, Saison 1

The Office

  • Genre: Comédie
  • Date de sortie: 2005-03-24
  • Episodes: 6
  • TELECHARGEMENT: EUR 8.99
  • STREAMING HD: EUR 9.99
8.4/10
8.4
1,217 Votes

Synopsis

Cette page vous donne accès à la version française de cette série TV. Vous pouvez accéder à la version en anglais en effectuant la recherche The Office season 1 dans l'iTunes Store. Tourné comme un documentaire, The Office relate avec humour la vie au sein de la société Dunder-Mifflin Paper basée en Pennsylvanie. Steve Carell (40 ans, toujours puceau, Max la Menace) joue le rôle du responsable régional Michael Scott. Dans cette première saison, il invite ses employés (et l'équipe de tournage) à s'interroger sur les comportements inadéquats, les commentaires bien intentionnés mais souvent déplacés et une myriade de techniques de management aussi maladroites que possible. Michael n'a aucune idée de la piètre opinion que ses employés ont de lui. A ses yeux, il est leur gourou, leur mentor, voire leur meilleur ami. Parmi ses employés, on trouve Dwight Schrute, son assistant aussi dévoué qu'agaçant, sa jolie réceptionniste Pam et son brave représentant commercial Jim. Au cours des six épisodes de la saison 1, Dunder-Mifflin fait face à des sujets sensibles : licenciements, initiatives en faveur de la diversité, couverture sociale et alliances entre bureaux. Nul doute que vous saurez apprécier l'humour et les souffrances des employés de Dunder-Mifflin dans The Office.

Episodes

Titre Durée Prix
1 La rumeur 23:12 EUR 2.49 Regarder
2 La journée de la diversité 21:58 EUR 2.49 Regarder
3 La mutuelle 22:14 EUR 2.49 Regarder
4 L'alliance 22:10 EUR 2.49 Regarder
5 Le match de basket 22:15 EUR 2.49 Regarder
6 La fille canon 22:16 EUR 2.49 Regarder

Trailer, Bande annonce

Avis

  • Mouais...

    2
    De eleven51
    On en a fait tout un foin... finalement c'est plutot lourdingue... ou mal doublé... ou les deux... Un humour très très "tv show de milieu de nuit" aux USA, dénué de finesse. Des gens lourds dans une boîte naze, qui s'ennuient tellement que... que rien.
  • La meilleur série comique de ces dernières années

    5
    De Strife_Cloud_VII
    L'ensemble des acteurs sont incroyables et joue leurs rôles avec prefection That's what she said
  • Pas une pâle copie, un remake réussi !

    5
    De Ant.1
    Ok, Ricky Gervais a créé la série. C'est un fait. Mais malheureusement, Gervais n'est pas acteur. C'est un comique, et la version anglaise, vieillie et bien moins fournie bénéficiait d'un scénario super, mais d'acteurs passables. Carell l'a sublimée, en acceptant le rôle après avoir lu le script et en refusant de regarder la version originale. Le premier épisode est le même dans les deux versions, ok. Pour le reste, tout est différent. La preuve, la série entame sa sixième version aux USA grâce à ses propres scénaristes, avec des critiques plus qu'enthousiastes (voir les Golden Globes) et une audience au rendez-vous. Et les clins d'oeil à la version anglaise sont légions, mais ça s'arrête là. Encore une série du génial Ricky Gervais, grand scénariste et comique de stand-up, qui marche mieux lorsqu'il n'y joue pas (voir Extras version US contre la version UK). N'hésitez pas, ça devient de plus en plus fou de saisons en saisons !
  • Ou est la Vo

    5
    De Guip
    C'est une exellente série, Steve Carell est hilarant mais en Vo, en français on perd tous les effets, et en plus à ce prix la c'est du vol, on trouve la saison 1 et 2 en DVD pour 12,99€ !
  • Pale Copie

    2
    De PaleCopie
    La série d'origine (la version anglaise avec l'excellentissime Ricky Gervais) est 100 fois mieux que cette version américaine.
  • La copie

    2
    De Fritz79
    La version Américaine n'est qu'une copie de la version originale anglaise. Moi je préfère l'originale avec Ricky Gervais.
  • énorme cette série

    5
    De mabedan
    ça m'étonnais que cette série soit pas encore traduit en français!
  • Du...

    5
    De Stephiatus
    ...bon ! Excellente série ! D'ailleurs bien meilleure que l'adaptation française qui en découla bien qu'adorant François Berléand.

keyboard_arrow_up