Adieu monsieur haffmann

Adieu monsieur haffmann en streaming et téléchargement


  • Genre: Drame
  • Date de sortie: 2022-01-12
  • Film Complet: 1h 55min
  • Réalisateur: Fred Cavayé
  • Société de production: France 2 Cinéma
  • Pays: France
  • TELECHARGEMENT: EUR 11.99
  • STREAMING: EUR 4.99
6.905/10
6.905
158 Votes

Synopsis

Paris 1941. François Mercier est un homme ordinaire qui n’aspire qu’à fonder une famille avec la femme qu’il aime, Blanche. Il est aussi l’employé d’un joaillier talentueux, M. Haffmann. Mais face à l’occupation allemande, les deux hommes n’auront d’autre choix que de conclure un accord dont les conséquences, au fil des mois, bouleverseront le destin de nos trois personnages.

Adieu monsieur haffmann Trailer, Bande annonce

Photos

Adieu monsieur haffmann Adieu monsieur haffmann Adieu monsieur haffmann Adieu monsieur haffmann Adieu monsieur haffmann

Avis

  • 3
    De Tujluz
    Un Français récupère la bijouterie d'un Juif, qui lui concède en échange de prendre soin d'elle, et de le cacher dans la cave de celle-ci. Mais ce Français finit par vouloir s'accorder les faveurs des Allemands et s'apprête à dénoncer le Juif (après des mois et des mois, ce qui peut paraître incohérent). Film pas mal mais surnoté. Seule la morale finale peut s'avérer intéressante et particulièrement saccarstique.
  • 5
    De PBbed
    A quoi nous peut mener la cupidité ??
  • 5
    De Polka29
    Mise en lumière des choix si déterminants dans le contexte de cette guerre . Très bon film . À voir sûrement .
  • 5
    De Gerard Lecomte
    Encore sous le choc d’un chef d’œuvre
  • 4
    De UrbiEtCorbi
    … « c’est l’instinct » ou la mécanique de la cupidité qui pousse d’honnêtes gens à laisser place à leurs plus vils instincts lors de périodes aussi troubles que l’occupation. Bien peu de résistance contrairement au roman national. La référence du genre restant pour moi l’excellent « au bon beurre » avec un Roger Hanin époustouflant de cynisme : le monde n’appartient décidément ni aux plus forts ni aux plus intelligents mais à ceux qui savent s’adapter, pour le meilleur et le pire : à méditer aujourd’hui où, si l’histoire ne se répète pas, elle pourrait encore balbutier…

keyboard_arrow_up